Salle de presse

14.12.2017 - PRO URBA

Nordic Life in Urban Spaces
Pop Up Tour Vestre - Edition Parisienne avec Pro Urba

Photos Communiqué

Nordic Life in Urban Spaces

PRO URBA x VESTRE

Pour célébrer ses 70 ans, Vestre organise dans plusieurs villes du monde un Pop-Up Tour : New-York, Oslo, Londres, Milan, Copenhague sans oublier Stockholm, Paris et Manchester, en collaboration avec le partenaire référent de chaque pays. Le but, sensibiliser les visiteurs au fait de créer des espaces publics accueillant pour les générations futures.

Pour l’édition parisienne du mardi 12 Décembre, VESTRE s’est associé à PRO URBA pour faire de cet événement un moment unique. C’est confortablement installés sur le mobilier VESTRE que nous avons apprécié ensemble ce moment de partage.
 

DEUX SPÉCIALISTES, UNE SEULE AMBITION


 

 

 

 

Chaque année, les pays scandinaves se retrouvent à la tête du classement des pays les plus heureux de la planète ; 2017 ne déroge pas à la règle puisque la Norvège arrive en première place au World Happiness Report publié par l’ONU. Une culture du bien-être chère aux habitants qui prônent la relaxation, le confort et la sécurité ; culture qui se retrouve jusque dans la conception des infrastructures, pensées pour accueillir le plus de lumière possible : tout doit être ouvert et lumineux.

Dans la mentalité nordique le mobilier doit ainsi s’harmoniser à la culture en termes de simplicité et de choix de quelques matériaux purs et robustes. L’utilisation du bois est par exemple dominante, de la construction des maisons jusqu’aux meubles.

" Pour la conception c’est la fonction qui donne la forme,
avec très peu de détails ajoutés par le designer " Jan Christian Vestre.


" Aujourd’hui, chacun d’entre nous souhaite profiter
d’une certaine autonomie dans la gestion de l’espace partagé :
utiliser le mobilier quand on le veut, comme on le veut
et de différentes façons. Il faut des équipements qui permettent,
par exemple, de s’allonger, de lire le journal, de poser une tablette,
ou de laisser un enfant monter, grimper, sauter.
C’est cela le succès du mobilier scandinave, il crée de véritables lieux de vie.
Des éléments sobres, aux lignes épurées, très fonctionnels et étudiés
pour s’adapter aux habitudes de leurs utilisateurs et à la recherche
de leur bien-être, et pas à l’inverse.
Ce n’est pas faire du design pour faire du design ! " Carole Marcou


Plus qu'un effet de mode, une tendance de fond...


Pour Carole Marcou, cette tendance est destinée à rester ancrée :
" C’est un mouvement général : de nos jours, nous prenons
bien plus en compte le bien-être personnel, que ce soit à la maison,
au sein des entreprises ou même dehors dans les rues.
Il faut dire que le cocooning est dans l’ère du temps
alors que les générations précédentes n’avaient pas cette préoccupation.
Nous nous inspirons des pays scandinaves qui sont en avance sur ce point.
Par exemple, leur simplicité nous donne envie de créer
du mobilier épuré qui s’adapte aux tendances et
perdure ainsi dans le temps. " Carole Marcou


Jan Christian Vestre aborde des raisons plus sociétales.
" Si nous creusons un peu, nous voyons que la vie durable
et les valeurs véhiculées par les gens ici, comme l’égalité pour tous,
tranchent avec celles de sociétés purement individualistes
(États-Unis, Royaume-Uni, etc.). La communauté mondiale doit encore
sortir un grand nombre de personnes de la pauvreté,
et nous devons trouver d’autres moyens de le faire que par un  
consumérisme extrême. Nous pensons que la solution consiste à revenir
à la production de produits de haute qualité, pérennes et à se concentrer
sur le coût du cycle de vie, plutôt que sur le coût d’achat. "

 

PAROLE D’UN ARCHITECTE

Martin Rein Cano, Une vision singulière du monde moderne


Martin Rein Cano, fondateur de Topotek 1, agence de paysagisme spécialisée dans le design et
la construction d’espaces publics originaux voit l’espace urbain comme une expérience indispensable à notre société. Sa volonté est de créer des endroits où les cultures peuvent se rencontrer car c’est dehors que la confiance se créer et que la tolérance se développe.

Le phénomène de migration, qu’il soit international ou national, génère des changements sociétaux considérables. En 2013, 232 millions de personnes migraient dans le monde, 232 millions de personnes cherchaient un autre endroit où habiter. En tant que lieu de rencontre, l’espace public a le potentiel d’être l’élément fédérateur essentiel dans ce paysage migratoire. Étrangement, ce problème contemporain peut être mis en parallèle avec une tradition culturelle inattendue : le jardin. En effet, représentant la volonté des humains d’avoir un environnement meilleur, le jardin accueille bien souvent une plante étrangère ou un objet inconnu. Quand un arbre venu de Chine est implanté dans un jardin anglais, il prend une identité à la fois Chinoise et Anglaise, bien qu’il ne soit pas complètement l’un ou l’autre. C’est en cela que la migration des populations et la tradition des jardins se rejoignent : ces deux choses diamétralement opposées rassemblent des identités différentes, conflictuelles et étrangères, mais l’inclusion ne suppose pas la conformité. L’adaptation est nécessaire sans pour autant que les identités s’effacent.

Superkilen Copenhague
Hommage à la diversité culturelle

À Copenhague, en plein coeur d’un quartier cosmopolite, l’agence Topotek 1 a pu travailler sur un projet hors-normes en collaboration avec BIG Architectes : réhabiliter plus de 2.5 hectares pour créer un espace où toutes les populations habitant le quartier se retrouvent.
Une démarche participative étalée sur plus de deux ans a permis d’aller à la rencontre des habitants du quartier. Ce processus s’est matérialisé par un projet basé sur un choix fort de mobilier et d’équipements, tirés d’un catalogue international, qui ressemble à un inventaire à la Prévert : un toboggan en forme de pieuvre du japon, un ring de boxe thaïlandais, une fontaine du Maroc, un arrêt de bus du Pakistan, des agrès de musculation de Californie etc. Tous ces éléments sont importés et adaptés, afin de créer un espace représentatif, à l’image forte et au caractère international.

Originaire d’Argentine, c’est en Allemagne que Martin Rein Cano étudie l’histoire de l’art et l’architecture du paysage pour devenir aujourd’hui un architecte connu et reconnu du milieu. Après avoir passé quelques années au sein de l’agence de Peter et Martha Schwartz, il fonde en 1996 l’agence Topotek 1 et s’associe avec Lorenz Dexler en 1999. Spécialisée dans la conception des espaces publics urbains, l’agence a réalisé de nombreux projets pour des villes internationales, dont celui de Superkilen, un parc de 750 mètres de long en plein coeur d’un quartier cosmopolite de Copenhague, en collaboration avec l’agence BIG et les artistes du collectif Superflex.

 

Pro ​Urba,

pionnier et leader de l’aménagement en France, créateurs d’espaces de vie au service des entreprises privées et des collectivités, institutions publiques.

En collaboration étroite avec ses clients, Pro Urba les aide à aménager des lieux extérieurs et intérieurs personnalisés. Elle les accompagne de la conception à la réalisation, en apportant son expertise et son savoir-faire pour créer ensemble le projet répondant parfaitement à leurs attentes et aux besoins des utilisateurs finaux. Ainsi, la marque transforme des lieux de passage en lieux de destination.
Reconnue pour son expertise du marché des jeux, des équipements sportifs, du mobilier urbain et des sols, Pro Urba se place en précurseur des nouvelles tendances. Chaque gamme se distingue par son innovation, sa robustesse, son esthétique, ses matériaux et coloris, toujours plus variés.
Entreprise engagée, Pro Urba s’implique auprès des Associations et des Syndicats Professionnels (l’AFNOR, l’UNION sport & cycle, l’UNIFA), mais aussi auprès de la Fédération Française du Paysage dont elle sponsorise les conférences depuis 2014. Les collaborations avec ses nombreux partenaires européens lui apportent une ouverture d’esprit et un regard sur le marché indispensable pour faire vivre ses projets. La relation que la marque a créée avec Vestre depuis plusieurs années est unique. Un véritable partenariat est né : Pro Urba aménage le mobilier de Vestre et se trouve également être fournisseur de leurs poteries en résine et polyester.

 

Vestre,

entreprise norvégienne, est un grand fabricant de mobilier pour les villes, les parcs et les espaces extérieurs publics. Depuis 1947, il crée des lieux de rencontre pour des millions d’individus.

La marque collabore avec des designers scandinaves connus et son design a obtenu de nombreuses récompenses. Les produits sont fabriqués en Norvège et en Suède avec des matériaux de premier choix dont la qualité permet une utilisation sans problème durant des années.
D’ici à 2050, il y aura 9 milliards de personnes sur la planète, dont 70 % vivront dans les villes. Ainsi, le
concept de vie nordique dans l’espace urbain n’illustre pas seulement ce qu’est Vestre aujourd’hui mais il englobe aussi leur vision de ce que sera l’espace urbain du futur : prendre les meilleures idées du mode de vie nordique pour créer un produit d’exportation adaptés à tous les marchés.

 

Contact média :
Manon Vandemeulebroucke
07 86 63 48 92 - manon.vandem@lecrieurpublic.fr

les derniers communiqués PRO URBA